Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   Pour discerner sa vocation, il faut écouter attentivement l'appel

Accès aux archivage des Lettres sur les vocations
Accès aux éditoriaux archivés sur La Porte Latine
Accès aux archives de la revue de presse
Accès aux communiqués archivés sur La Porte Latine

Accès aux textes officiels du District de France de la FSSPX

Pour discerner sa vocation,
il faut écouter attentivement l'appel

Le sacerdoce catholique a été institué directement par Dieu comme le moyen principal et ordinaire pour sauver et sanctifier les âmes. Juste avant de souffrir sur la Croix pour racheter la race humaine déchue, Jésus-Christ a ordonné prêtres ses douze apôtres, leur commandant d'offrir le Sacrifice de la Messe en son nom et les gratifiant, après sa résurrection, du pouvoir de remettre les péchés. Avant de monter glorieusement au ciel, Il leur a demandé de répandre la bonne nouvelle de la Chrétienté à travers le monde entier.

Ainsi parmi les nombreux pouvoirs et privilèges dont Dieu a comblé ses prêtres, les deux offices les plus grands sont celui de dire la Messe et celui de pardonner les péchés. Aussi pour cela, les fidèles doivent respecter filialement au plus haut point ces ministres choisis par Dieu.

 

Discerner sa vocation

Pourquoi Dieu vous a-t-il créé? A quoi vous appelle-t-il? Quelle fonction remplirez-vous, qui vous rendra véritablement heureux? Discerner sa vocation est une étape essentielle de la vie de chacun. Voici quelques conseils utiles pour la belle vocation du sacerdoce catholique.

Une vocation, de manière générale, est simplement un appel de Dieu à un état de vie particulier. Dans ce sens, le mariage est une vocation de même que toutes les différentes professions, comme celles de médecin, professeur ou charpentier. Dieu appelle donc chacun de nous à une certaine vocation, qui sied le mieux à nos talents, nous dispose au mieux à atteindre le ciel et l’honore de la meilleure manière. Chacun a un devoir de discerner sa vocation et à y répondre.

Le sacerdoce est aussi une vocation, mais infiniment supérieure à toutes les autres, parce qu’elle est surnaturelle. Dieu veut couvrir l’humanité de bénédictions et de grâces, et il a choisi le prêtre comme son instrument particulier pour cette tâche. Sans le prêtre et les sacrements, beaucoup d'âmes dépérissent spirituellement et le chemin du ciel leur est très difficile. Discerner les vraies vocations sacerdotales est donc de la plus haute importance.

 

Écouter attentivement l'appel

La première étape pour répondre à la vocation au sacerdoce ou à quelque forme de vie religieuse est d'écouter attentivement l'appel de Dieu. A cet effet, les meilleurs moyens sont une fervente prière, qui est tout simplement l'élévation de notre âme vers Dieu, et la réception méritoire des sacrements, qui asseoit l'état de grâce, ou l'amitité avec Dieu. L'homme, jeune ou moins jeune, se disposera ainsi à entendre l'appel divin, car Dieu ne parle qu'à ceux qui sont prêts à l'écouter et à le suivre. Ecoute attentivement l'appel de Dieu...

Une aspiration véritable et profonde

Cependant, cet appel divin ne se manifeste pas principalement par des émotions fortes ou encore des sentiments intenses. Ces consolations sensibles complètent seulement parfois la reconnaissance d’une vocation, mais elles n’indiquent pas un appel au sacerdoce. Une vraie vocation s’exprime plutôt par un désir solide, résolu et constant de servir Dieu, en se sacrifiant pour le bien des autres. Ce désir désintéressé était la principale motivation du Christ sur la terre et ainsi devrait-il en être pour tous les futurs prêtres.

Une fois qu’un homme reconnaît qu’il possède ce désir persistant, il devrait alors consulter un prêtre de la région et cherche à entrer au séminaire, à condition, bien sûr, qu’il n’y ait aucun obstacle majeur. Il s’agit ici de l’étape première et la plus importante pour répondre à une vocation sacerdotale.

Devoir de discernement

Le devoir de discerner l’appel de cette personne revient au recteur du séminaire et au directeur spirituel du futur prêtre, parce que Dieu, à travers l’autorité de l’évêque local, a choisi ces hommes tout spécialement pour cette tâche importante et difficile. Tant que l'aspirant au sacerdoce est honnête et sincère dans ses paroles et actions, la vraie nature de sa vocation s'éclairera indubitablement.

Le futur prêtre, en plus de l’intention pieuse d’honorer Dieu et de servir les âmes, doit aussi démontrer des aptitudes académiques, une discipline morale, une santé psychologique, du bon sens et une maturité intellectuelle. Toutes ces qualités sont nécessaires pour un ministère sacerdotal réussi. De même, le futur prêtre ne doit pas se laisser guider par ses émotions, être attaché à des plaisirs physiques ou assoiffé de louanges et de renommée mondaine. De tels défauts viendraient entraver profondément ses charges paroissiales et gâcher ses relations avec Dieu.

Ad Catholici Sacerdotii

Le pape Pie XI (Ad Catholici Sacerdotii) a donné un excellent résumé des qualités que les évêques, les directeurs de séminaire et les directeurs spirituels devraient rechercher et encourager chez les prêtres aspirant :

"A celui qui gouverne le séminaire, avec prudence et vigilance, qui suit avec une sollicitude attentive chacun des jeunes gens confiés à ses soins, qui sonde leurs qualités et dispositions d’esprit, il ne sera pas malaisé de discerner et découvrir ceux qui sont appelés d’en haut au sacerdoce. (…) Plutôt qu’un attrait intérieur et un penchant sensible, qui peuvent parfois faire défaut, c’est l’inclination droite et l’intention de l’esprit vers le sacerdoce, ainsi qu’un ensemble de qualités du corps et de l’âme qui le rendent propre à embrasser cet état. Quiconque aspire au sacerdoce uniquement pour le noble motif de se consacrer au service de Dieu et au salut des âmes, et en même temps possède une solide piété, une pureté de vie à toute épreuve, et a atteint ou du moins s’efforce d’acquérir une science (…) montre qu’il est appelé par Dieu à l’état sacerdotal.

Celui-là, au contraire, qui, poussé peut-être par des parents mal inspirés, voudrait embrasser cet état avec la perspective d’avantages temporels et des gains terrestres qu’il entrevoit ou qu’il espère à travers le sacerdoce; (…) celui qui est habituellement réfractaire à la dépendance et à la discipline, peu enclin à la piété, peu studieux et peu zélé pour les âmes; celui surtout qui est porté à la sensualité et qu’une expérience prolongée montre incapable de la vaincre, celui qui a si peu de dispositions pour les études que l’on prévoit qu’il n’en pourra suivre, de manière à donner satisfaction, le cours normal : tous ceux-là ne sont pas faits pour le sacerdoce."

Préparation rigoureuse et exigeante

La préparation à une vie sacerdotale authentique est donc rigoureuse et exigeante, mais elle ne reste pas sans gratification. Le Christ lui-même a répondu à ses apôtres qui lui demandaient ce que serait leur récompense :
 

"Et quiconque aura quitté ses frères, ses soeurs, son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ou ses terres à cause de mon nom, recevra le centuple et héritera de la vie éternelle." (Matt. 19: 29)

 

Croisade des vocations 2017 - Répondre à l'appel

Lire l'intégralité de cette lettre de la croisade des vocations ICI
Appel à tous les enfants de bonne volonté : neuvaine pour les vocations du 5 au 13 mai 2017, abbé C. Bouchacourt
Seigneur, donnez-nous des prêtres ! - Appel aux mamans et aux grand mères en faveur du sacerdoce catholique

 

Image de la croisade des vocations 2017


Vous pouvez commander cette image en écrivant à :

FSSPX, 11 rue Cluseret 92280 SURESNES Cedex

 

 

  Recevez par email nos mises à jour


Messes dans l'Océan Indien Oct.-Nov.
La Réunion
L'Île Maurice


Le mois du rosaire
Prier le rosaire avec les saints et les peintres gothiques italiens,
abbé P. Toulza


Catéchisme n° 104
Le 8ème commandement


Nouvelles parutions
Saint-Nicolas - Le Chardonnet - Lumières dans la tempête, abbé Pierpaolo Petrucci
Unieux - Le Pelican Les catholiques de plus en plus perplexes,
abbé Pierre Barrère

Marseille - L'Acampado n° 141 - Deux encycliques à lire et à relire pour la conduite des chefs, abbé X. Beauvais
Lettre de "Missions" d'oct. 2018 : Russie, Liban, Chine, Sri Lanka
Apôtres aux Antilles n° 02 - « Sacerdos alter Christus » : le prêtre est un autre Christ, par l'abbé Michel Frament
Le Sainte-Anne n° 306 d'oct. - Paul VI et Vatican II, abbés Legrand et Gaudray
Le Petit Eudiste n° 208 d'octobre 2018 : Apologie de la Messe en semaine, abbé Philippe Nansenet
Couronne de Marie n° 68 - Tempête dans sa propre congrégation, par l'abbé Thouvenot

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 400 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2017
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Jeudi 18 octobre 2018
08:17 18:55

  Suivez notre fil RSS