Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   Le Très Saint Rosaire

Les prières, les dévotions et les rites de l'Eglise catholique sur La Porte Latine

Le bouquet spirituel d'un million de chapelets - 2006
Le bouquet spirituel d'un million de chapelets pour obtenir de retrait du décret d'excommunication - 2008
12 millions de chapelets du 1er mai 2009 au 25 mars 2010
Croisade de prière et de pénitence de Pâques 2011 à la Pentecôte 2012
Croisade du Rosaire du 1er janvier 2014 au 8 juin 2014, dimanche de Pentecôte
Croisade du Rosaire du 15 août 2016 au 22 août 2017 - Croisade de prière et de sacrifices

Histoire du Très Saint Rosaire

Les pages consacrées à la Militia Immaculatae

En action de grâces de la décisive victoire remportée à Lépante par la flotte chrétienne sur la flotte turque, le premier dimanche d'octobre 1571, le saint Pape Pie V institua une fête annuelle sous le titre de Sainte Marie de la Victoire; mais peu après, le Pape Grégoire XII changea le nom de cette fête en celui de Notre-Dame-du-Rosaire.

Le Rosaire avait été institué par saint Dominique au commencement du XIIIe siècle. Par le zèle des Papes, et aussi par les fruits abondants qu'il produisait dans l'église, il devenait de plus en plus populaire. Au XVe siècle, le bienheureux Alain de La Roche, Dominicain, fut suscité par Marie pour raviver cette dévotion si excellente.

Plus tard, dans les premières années du XVIIIe siècle, parut un homme extraordinaire appelé à bon droit le Dominique des temps modernes, et qui fut le grand propagateur, l'apôtre de la dévotion au saint Rosaire; c'est saint Louis-Marie Grignion de Montfort. Depuis saint Dominique, il n'y a pas eu d'homme plus zélé que ce grand missionnaire pour l'établissement de la confrérie du Rosaire: il l'érigeait dans tous les lieux où elle ne l'était pas; c'est le moyen qu'il jugeait le plus puissant pour établir le règne de Dieu dans les âmes. Il composa lui-même une méthode de réciter le Rosaire, qui est restée la meilleure entre toutes, la plus facile à retenir, la plus instructive et la plus pieuse. L'Apôtre de l'Ouest récitait tous les jours son Rosaire en entier, suivant sa méthode, et le faisait de même réciter publiquement tous les jours dans ses missions, et il a fait un point de règle à ses disciples de suivre son exemple.

Par son Rosaire quotidien, Montfort convertissait les plus grands pécheurs et les faisait persévérer dans la grâce et la ferveur de leur conversion; il pouvait dire: "Personne ne m'a résisté une fois que j'ai pu lui mettre la main au collet avec mon Rosaire!" Il avait mille industries pour propager et faire aimer le Rosaire: là, c'étaient quinze bannières représentant les quinze mystères du Rosaire; ailleurs, d'immenses Rosaires qu'on récitait en marchant, dans les églises ou autour des églises, à la manière du chemin de la Croix. Il exaltait le Rosaire dans ses cantiques; un tonnerre de voix répondait à la sienne, et tous les échos répétaient, de colline en colline, les gloires de cette dévotion bénie.

Son oeuvre a continué après lui; c'est le Rosaire à la main que la Vendée, en 1793, a défendu ses foyers et ses autels; c'est aussi le Rosaire ou le chapelet à la main que les populations chrétiennes paraissent dans toutes les cérémonies religieuses.

Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Tours, Mame, 1950.

 

Invocations

Le Rosaire commence par le signe de la croix. Le chrétien se signe en portant la main droite au front en disant : « Au nom du Père » ; puis sur la poitrine, disant : « et du Fils » ; ensuite à l’épaule gauche et à l’épaule droite, disant : « et du Saint-Esprit » ; enfin il dit : « Ainsi soit-il » et récite le Credo.

Puis, sur le premier grain, on dit le Pater Noster. Sur chacun des trois grains suivants : un «Je vous salue Marie» et on termine l’introduction aux Mystères par un Gloria. Si on dit le Rosaire entier dans la journée on ne répète pas cette introduction ; si on ne dit qu’un chapelet dans la journée, c’est-à-dire qu’on ne médite qu’une seule série des mystères, on fait cette introduction pour chaque chapelet.

Puis vient la méditation (contemplation) des trois séries de mystères : joyeux, douloureux et glorieux, qui constituent les trois chapelets dont est formé le Rosaire. Chaque série est constituée elle-même de cinq mystères qu’on médite en cinq dizaines. On les appelle ainsi parce qu’on y récite une fois le « Notre Père » suivi de dix «Je vous salue Marie». La prière du « Gloire au Père » achève la dizaine.

Il faut donc cinq dizaines pour faire un chapelet, trois chapelets pour faire un rosaire.

"Je vous salue, Marie, pleine de grâce,
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l'heure de notre mort."

Après chaque dizaine, dire l'invocation suivante :

Ô ! mon Jésus, pardonnez-nous tous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer et conduisez au Ciel toutes les âmes. Nous vous prions spécialement pour celles qui ont le plus besoin de votre Miséricorde.

A la fin du chapelet, ou du rosaire, dire les invocations suivantes :

Seigneur, donnez-nous des prêtres !
Seigneur, donnez-nous de saints prêtres !
Seigneur, donnez-nous beaucoup de saints prêtres !
Seigneur, donnez-nous beaucoup de saintes vocations religieuses !

 

Les mystères joyeux


L'Annonciation (Lc 1: 26-38)

Fruit du mystère : L'esprit d'humilité

Nous vous offrons, Seigneur Jésus, cette première dizaine en l'honneur de votre Incarnation dans le sein de Marie; et nous vous demandons, par ce Mystère et par son intercession, une profonde humilité.

 

 


La Visitation (Lc: 1 39-56)

Fruit du mystère : La charité fraternelle

Nous vous offrons, Seigneur Jésus, cette seconde dizaine en l'honneur de la Visitation de votre sainte Mère à sa cousine Elisabeth, et de la sanctification de saint Jean-Baptiste ; et nous vous demandons, par ce Mystère et par l'intercession de votre sainte Mère, la charité envers notre prochain.

 

 


La Nativité (Lc 2: 1-21)

Fruit du mystère : L'esprit de pauvreté

Nous vous offrons, Seigneur Jésus, cette troisième dizaine en l'honneur de votre Nativité dans l'étable de Bethléem ; et nous vous demandons, par ce Mystère et par l'intercession de votre sainte Mère, le détachement des biens du monde, le mépris des richesses et l'amour de la pauvreté.

 

 


La présentation de Jésus au Temple et la Purification (Lc: 2: 22-40)

Fruit du mystère : L'esprit de pureté et d'obéissance

Nous vous offrons, Seigneur Jésus, cette quatrième dizaine en l'honneur de votre présentation au Temple et de la Purification de Marie; et nous vous demandons, par ce Mystère et par son intercession, une grande pureté de corps et d'esprit.

 

 


Le Recouvrement de Jésus au Temple (Lc: 2: 41-51)

Fruit du mystère : La recherche de Dieu en toute chose

Nous vous offrons, Seigneur Jésus, cette cinquième dizaine en l'honneur de votre Recouvrement au Temple par Marie; et nous vous demandons, par ce Mystère et par son intercession, la recherche de Dieu en toute chose.

 

 


Les Mystères douloureux


L'Agonie de Notre-Seigneur au jardin des Oliviers (Lc 22: 39-46 ; Mt 26: 36-56 ; Mc 14: 32-52 ; Jn 18: 1-11)

Fruit du mystère : Le regret de nos péchés

Nous vous offrons, Seigneur Jésus, cette sixième dizaine en l'honneur de votre Agonie mortelle au jardin des Oliviers ; et nous vous demandons, par ce Mystère et par l'intercession de votre sainte Mère, la contrition de nos péchés.

 

 


La Flagellation (Mt 27: 26 ; Mc 15: 15 ; Jn 19: 1)

Fruit du mystère : La mortification de nos sens

Nous vous offrons, Seigneur Jésus, cette septième dizaine en l'honneur de votre sanglante Flagellation ; et nous vous demandons, par ce Mystère et par l'intercession de votre sainte Mère, la mortification de nos sens.

 

 


Le Couronnement d'épines (Mt 27: 27-31 ; Mc 15: 16-20)

Fruit du mystère : La mortification de notre orgueil

Nous vous offrons, Seigneur Jésus, cette huitième dizaine en l'honneur de votre Couronnement d'épines ; et nous vous demandons, par ce Mystère et par l'intercession de votre sainte Mère, le mépris du monde.

 

 


Le Portement de Croix (Lc 23, 26, 30 ; Mt 27: 32)

Fruit du mystère : La patience dans les épreuves

Nous vous offrons, Seigneur Jésus, cette neuvième dizaine en l'honneur de votre Portement de Croix ; et nous vous demandons, par ce Mystère et par l'intercession de votre sainte Mère, la patience dans toutes nos croix.

 

 


Le Crucifiement (Lc 23: 33-44 ; Mt 27: 33-56 ; Mc 15: 21-41 ; Jn 19: 17-37)

Fruit du mystère : Un plus grand amour de Dieu et des âmes

Nous vous offrons, Seigneur Jésus, cette dizième dizaine en l'honneur de votre Crucifiement et votre Mort ignominieuse sur le Calvaire ; et nous vous demandons, par ce Mystère et par l'intercession de votre sainte Mère, la conversion des pécheurs, la persévérance des justes et le soulagement des âmes du Purgatoire.

 

 

Les Mystères glorieux


La Résurrection (Lc 24: 1-12 ; Mt 28: 5-8 ; Mc 16: 5-4)

Fruit du mystère : La foi

Nous vous offrons, Seigneur Jésus, cette onzième dizaine en l'honneur de votre Résurrection glorieuse ; et nous vous demandons, par ce Mystère et par l'intercession de votre sainte Mère, une plus grande foi.

 

 


L'Ascension de Notre-Seigneur (Lc 24: 50-53 ; Mc 16: 19-20 ; Act 1: 4-11)

Fruit du mystère : Le désir du Ciel

Nous vous offrons, Seigneur Jésus, cette douzième dizaine en l'honneur de votre triomphante Ascension ; et nous vous demandons, par ce Mystère et par l'intercession de votre sainte Mère, un désir ardent du Ciel.

 

 


La pentecôte (Act 2: 1-13)

Fruit du mystère : Le zèle apostolique, le combat pour la Foi

Nous vous offrons, Seigneur Jésus, cette treizième dizaine en l'honneur du Mystère de la Pentecôte ; et nous vous demandons, par ce Mystère et par l'intercession de votre sainte Mère, la descente du Saint-Esprit dans nos âmes.

 

 


L'Assomption de la Trés Sainte Vierge (Apc 12: 14-16)

Fruit du mystère : La grâce d'une bonne mort

Nous vous offrons, Seigneur Jésus, cette quatorzième dizaine en l'honneur du Mystère de la triomphante Assomption de votre sainte Mère dans le Ciel ; et nous vous demandons, par ce Mystère et par son intercession , la grâce d'une bonne mort.

 

 


Le Couronnement de la Sainte Vierge au Ciel (Apc 12: 1-3)

Fruit du mystère : Un plus grand amour et une plus grande dévotion envers la sainte Vierge

Nous vous offrons, Seigneur Jésus, cette quinzième dizaine en l'honneur du Couronnement de votre sainte Mère ; et nous vous demandons, par ce Mystère et par son intercession , une confiance illimitée au Coeur douloureux et Immaculé de Marie.

 

 

 

  Recevez par email nos mises à jour


Nouvelles parutions
Le Petit Eudiste
Un Conservateur en
liturgie, abbé Nansenet

Apostol nº 108
Profession de foi,
Mgr T. de Mallerais

N-D d'Aquitaine
Celui qui mange
ce pain demeure en
moi et moi en lui,
abbé Amaury Graff

La Ste-Ampoule
La vérité est une,
et l'erreur multiple,
Abbé Jaquemet

Ecole St-Michel
Garicoïts - Les
événements d'un été
"chaud", abbé Aldalur

Tiers-O. St-Pie X
Mysterium Fidei
Pèlerinage à Fatima
abbé Fr. Fernandez


Catéchisme n° 65
Les rapports entre
l'Eglise et l'Etat


Les camps d'été 2017
de la Tradition

Pour les garçons

de 8 à 14 ans,
du 2 au 8 juillet : Vox cantorum à La Peyratte

de 8 à 11 ans,
du 10 au 26 juillet
Camp Saint-Pie X
dans les Vosges

de 13 à 17 ans,
du 10 au 24 juillet
Moulins-Vichy

de 12 à 14 ans,
du 10 au 26 juillet
Camp Saint-Pie X
dans les Vosges

de 8 à 13 ans,
du 17 au 31 juillet
à Kernabat

de 14 à 17 ans,
du 17 au 31 juillet
en Armorique

du 30 juillet au 18 août à St-Bonnet
Le Château (42)

de 13 à 17 ans
du 10 au 24 août
au Portugal

de 14 à 17 ans,
du 5 au 21 août
Camp itinérant
à vélo Raid
Saint Christophe


Pour les filles
de 7 à 16 ans
du 6 au 15 juillet
en Bretagne

du 10 au 29 juillet
à St-Bonnet
Le Château (42)

de 15 à 18ans
du 12 au 22 juillet
à Will, en Suisse

de 7 à 16 ans
du 18 au 27 juillet
en Bretagne

A partir de 18 ans
du 7 au 11 août
stage de couture
à Ruffec (36)


Centenaire apparitions
19-20 août 2017 :
pèlerinage de la
Tradition à Fatima

Circuit de la Vierge
Pèlerine en France

Place de bus pour le retour du pèlerinage


Croisade du Rosaire
15 août 2016
au 22 août 2017

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 300 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2017
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Dimanche 26 mars 2017
07:43 20:12

  Suivez notre fil RSS