Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   Bénédiction de la chapelle Saint-Martial de Limoges (87)

Retour aux archives de la revue de presse

Chapelle Saint-Martial de Limoges - 31 mai 2008


Mgr Alfonso de Galarreta inaugure la chapelle Saint-Martial de Limoges

 

La chapelle Saint-Martial de Limoges a été bénite par Monseigneur Alfonso de Galarreta (Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X) le 31 mai 2008 en présence d’une assistance de plus de 200 personnes, dont une partie a suivi la cérémonie à l’extérieur, malgré un temps légèrement incertain.

Ce nouvel édifice religieux est dédié à Saint-Martial, premier évêque de Limoges, patron de la ville et Apôtre de l’Aquitaine et du Limousin (IIIème siècle). C’est la première bénédiction d’un lieu de culte exclusivement affecté au rite de Saint Pie V dans la capitale limousine depuis celui de l’église Sainte-Bernadette en 1954, construite à l’époque pour la desserte des quartiers nord en expansion et qui a été depuis victime d’un incendie criminel partiel intervenu en 2005 et qui fut à peine mentionné par les media nationaux.

Les prêtres assistants du Pontife étaient les Pères François, diacre, et Joseph-Marie, sous-diacre, desservants habituels de la communauté de Limoges.

Parmi les autres membres du clergé présent, il était possible de remarquer plusieurs prêtres de la Fraternité de la Transfiguration de Mérigny, qui est propriétaire et desservante des lieux (le Révérend Père Lecareux, Fondateur ; le Père Jean-Noël, actuel Supérieur ; les Pères Jean-Marie et Bernard, qui desservent Assais et Niort), accompagnés de plusieurs Sœurs et Frères de la Communauté.

Ont également effectué le déplacement en voisins plusieurs prêtres de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X, Messieurs les abbés de Champeaux et Guionin (desservant Bergerac et Périgueux) et Peignot (desservant Tulle/« Les Plats de Saint-Clément »). Monsieur l’abbé Kohler (Clermont-Ferrand) s’est fait excuser in extremis.

La schola grégorienne dirigée par Monsieur Vincent Rousseau et accompagnée par Madame Pascale Tredez, organiste de la chapelle, a participé avec grand talent à l’embellissement de la liturgie tridentine.

De nombreux fidèles se sont déplacés des départements limitrophes de Poitou-Charentes et d’Aquitaine, mais également de Normandie, de Bourgogne et de région parisienne.

La presse locale socialisante, habituellement peu encline à la promotion de la religion, a exceptionnellement annoncé la nouvelle par plusieurs articles factuels très sobres et a dépêché un journaliste et un photographe pour « couvrir » la cérémonie.

Alors que la municipalité de Limoges était représentée dans l’assistance, Monseigneur Christophe Dufour, actuel évêque de Limoges, nommé évêque coadjuteur d’Aix-en-Provence et Arles le 18 mai dernier par le pape Benoît XVI, n’a pas manifesté de réaction officielle à cet événement.

La cérémonie a commencé à l’extérieur par l’aspersion des murs, puis la procession s’est mise en marche pour pénétrer dans le sanctuaire, dans lequel l’évêque a de nouveau procédé à une aspersion des murs intérieurs, du chœur, puis du pavement en forme de croix, pour terminer par l’autel, la nappe d’autel et le tabernacle.

Lors de la messe pontificale qui a suivi, Monseigneur Alfonso de Galarreta a souligné dans son homélie l’importance de l’édifice, « lieu de prière, d’oraison, Maison de Dieu, Porte du Ciel » et rappelé que « nos églises (…) sont par excellence des lieux de la miséricorde », car « tout nous parle de la miséricorde de Dieu dans une église ». Il a également insisté sur la nécessité de la conversion intérieure : « Nous ne serons pas fidèles, nous n’allons pas persévérer s’il n’y a pas ce combat, ce combat spirituel pour notre propre salut, notre propre sanctification. Il faut faire régner d’abord Dieu, le Christ, Marie, dans nos cœurs, dans nos âmes. ». Enfin, en cette solennité de Marie Reine qui avait par erreur le primat sur la messe propre de Saint-Martial (« O felix culpa », mentionna avec une pointe d‘humour Monseigneur de Galarreta), il rappela que la Sainte Vierge était « la trésorière, la dispensatrice de toutes les grâces, et c’est comme cela surtout qu’elle exerce sa royauté. (…) Cela suppose qu’elle est Médiatrice de Dieu. » Il exhorta les fidèles à demander « spécialement en ce jour, à la Très Sainte Vierge Marie de nous donner la fidélité, la fidélité dans la Foi, la fidélité dans le bon combat. »

La cérémonie achevée, l’assistance s’est retrouvée pour un vin d’honneur, suivi d’un repas paroissial au Cercle des Officiers de l’Etat-Major Militaire de Limoges.

Dans son allocution de bienvenue, le Père Jean-Noël, Supérieur de la Fraternité de la Transfiguration (puis après lui, le Révérend Père Lecareux, Fondateur de la Communauté) a remercié l’évêque pour sa présence exceptionnelle en Limousin, mais également l’ensemble des personnes ayant participé aux travaux, spécialement les Pères François et Jean-Marie qui se sont dévoués sans compter. Par ailleurs, il a évoqué la mémoire de célèbres fidèles aujourd’hui rappelés à Dieu, et « tout particulièrement » le regretté abbé Lavarte, décédé il y a maintenant 1 mois, et qui a grandement participé à la poursuite du bon combat de la Tradition dans le Limousin.

L’architecte des lieux, Monsieur Bruno Courtade, a spécialement mis l’accent sur la symbolique sacrée qui a présidé à la reconstruction du bâtiment existant : coupole octogonale représentant le « carré dynamique », peinte en couleur bleue « ciel de Limoges » et représentant l’homme aspirant vers le Ciel ; colonnes de la nef représentant les 4 Evangélistes ; vitraux du chœur en grisaille bicolore, accolés en triptyque afin de représenter la Très Sainte Trinité ; narthex... L’ensemble des fidèles présents a pu admirer le caractère fonctionnel de l’édifice d’environ 150 places assises, ainsi que la décoration intérieure sobre et discrète. L’autel est une splendide pièce du XIXème siècle, sauvé de la destruction lors de la désaffectation de la chapelle de la congrégation limougeaude des Sœurs de Saint Alexis, et restauré avec une particulière minutie par un fidèle poitevin. Par ailleurs, à l’occasion de cet événement exceptionnel, la famille de Monsieur l’abbé Lavarte a fait don du trône de l’évêque, pièce historique ayant appartenu aux évêques de Soissons.

Enfin, Monsieur Alain Dubouis, au nom des fidèles limougeauds, a chaleureusement remercié les Pères de la Fraternité de la Transfiguration pour leur indéfectible dévouement dans leur apostolat depuis 1979 et a longuement retracé le lent et difficile retour de la Tradition dans la cité porcelainière, après la dévastation occasionnée par le Concile Vatican II sur cette terre d’une multitude de Saints et de 3 papes français, mais aujourd’hui presque totalement déchristianisée. Enfin, il a rappelé aussi la mémoire de ceux qui ont œuvré pour que ce jour exceptionnel arrive, « dont les noms sont inscrits au Livre de Vie ».

La journée s’est achevée autour de Monseigneur de Galarreta qui a prodigué de nombreuses bénédictions.

Après cette journée mémorable, l’activité de la nouvelle chapelle de Limoges reprendra dès le 1er juin 2008 selon le planning suivant :
- Dimanche et Fêtes : Grand’Messe à 10h30, précédée de la récitation du Chapelet à 10h.
- Vendredi : Chapelet à 18h.
- Samedi : Catéchisme à 17h, confessions à 18h30.
- 1er vendredi du mois : Messe à 18h30.
- 1er samedi du mois : Messe à 9h.

« Seigneur, j’aime la beauté de ta Maison, et le lieu de Gloire où Tu habites » (Psaume XXVI).

Reportage et photos d'un fidèle de la chapelle Saint-Martial

 

Adresse de la chapelle Saint-Martial :

Chapelle Saint-Martial
7, rue Armand Guillaumin
87 100 LIMOGES

 

 

Pour en savoir plus sur la Fraternité de la Transfiguration

Les ordres amis de la FSSPX

 

 

  Recevez par email nos mises à jour


Catéchisme n° 75
La loi morale


Nouvelles parutions
Montgardin - Le Petit Echo de N-D : La dévotion au Coeur Immaculé de Marie
Les actes de l'oraison d'après Saint-Thomas d'Aquin, par le RP Lhoumeau, smm
Marie Reine des Coeurs - Berthe Petit et le Coeur douloureux et immaculé de Marie, abbé Castelain
Nlle Calédonie - Le Flamboyant - « Question d'argent », Père Bochkoltz+
Vers les sommets
- Ton mot d'ordre : Persévérez dans la fidelité, abbé Gérard

La Malle aux Mille Trésors n° 58
Cahiers St Raphaël S'asservir ou se donner ? Du cannabis à Rosa Mystica
Montgardin - Le Petit Echo de N-D
n° 42 : Voir le bien


Messes Océan Indien
en août 2017

A Madagascar
A La Réunion
A l'Ile Maurice


Centenaire apparitions
19-20 août 2017 :
pèlerinage de la
Tradition à Fatima

Le livret du Pèlerin de Fátima


Vierge Pèlerine
24 juin au 1er juillet : Colmar, Mulhouse, Rougemont-le-Château et Cravanche
Le circuit dans le
District de France


Croisade du Rosaire
15 août 2016
au 22 août 2017

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 300 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2017
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Jeudi 17 août 2017
06:48 21:01

  Suivez notre fil RSS