logos-lpl-separator-blc

Editorial avril 2004 (1)

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Editorial du mois d’avril 2004, par l’abbé Fabrice Delestre

Bulletin trimestriel de la Croisade du Rosaire

Le mot de l’aumônier

ien chers Croisés,

Ce nouveau trimestre qui commence possède en son coeur le mois de mai, « mois de Marie »: autrefois, dans toutes les paroisses de la « Fille aînée de l’Église « , des prières spéciales étaient organisées chaque jour, durant tout ce mois , pour honorer spécialement notre bonne Mère du Ciel.
Aujourd’hui, hélas, il n’en est plus ainsi, mais si nous le voulons, nous pouvons bien maintenir cette pieuse coutume au sein de nos familles, de nos foyers, et transmettre ainsi aux plus petits, et aux jeunes, cette dévotion mariale confiante et filiale, si essentielle pour le salut éternel de nos âmes. Alors, concrètement, que chacun prenne, dès le début de ce trimestre, une résolution ferme qui permettra de rendre un honneur spécial à Notre-Dame et à son Coeur Immaculé, chaque jour de ce mois de Mai. Pour certains, ce sera la récitation des litanies de la très Sainte Vierge en famille, pour d’autres, une seconde dizaine de chapelet ajoutée a celle qui est déjà dite quotidiennement, pour d’autres encore, une dizaine supplémentaire à leur chapelet quotidien, pour d’autres encore, disposant de plus de temps ou que la maladie force à l’inaction, ce sera tout un rosaire chaque jour, durant tout ce mois de Mai. Cela n’a rien d’impossible, les trois Pastoureaux de Fatima et en particulier François, récitaient allègrement leur Rosaire quotidien, et cela non seulement pendant le mois de Mai, mais pendant toute l’année. Quoi qu’il en soit, il convient que la résolution de chacun soit prudente et réalisable, car il ne servirait à rien de prendre de lourdes résolutions qui ne seraient tenues que durant les 2 ou 3 premiers jours du mois.
De manière générale, je conseille à tous ceux d’entre vous qui n’arrivent pas encore à réciter un chapelet chaque jour, de prendre une résolution qui les aide à tendre vers ce but : dans le dernier « Lien », je citais un texte de Soeur Lucie qui expliquait que

« Dieu nous demande, comme mesure quotidienne, une prière qui est à notre portée : la récitation du chapelet. »

Que chacun d’entre vous s’efforce d’atteindre ce but, et profite de ce mois de Mai pour s’approcher un peu plus de cette « mesure quotidienne  » demandée par Notre-Dame de Fatima et, avant Elle, par de très nombreux Papes qui ont encouragé tous les fideles à réciter la prière du Rosaire. C’est ainsi que le grand Pape Pie IX, sur son lit de mort, a dit a ceux qui l’entouraient (février 1878) :

« Le Rosaire est un Évangile résumé et il donnera à ceux qui le récitent ces fleuves de paix dont nous parle l’Écriture ; c’est la plus belle des dévotions, la plus abondante en grâces et la plus agréable au Coeur de Marie. Que cela, mes enfants, soit mon témoignage pour que vous vous souveniez de moi sur terre . »

Et Soeur Lucie de s’exclamer, devant ces paroles :

« Il est merveilleux de voir comment ce grand Pontife a lié la récitation du Chapelet au coeur Immaculé de Marie. »

(« Appels du Message de Fatima » – 11 édition française – juillet 2003 – 319 pages – p : 281 – 282).

Que ce testament oral du « Pape de l’Immaculée  » à tous ses enfants nous aide à demeurer fidèles à notre chapelet quotidien ou à tendre à ce but, en profitant du « mois de Marie  » pour l’atteindre.

Abbé Fabrice DELESTRE †