logos-lpl-separator-blc

Mgr Fellay reçoit le cardinal Walter Brandmüller au séminaire de Zaitzkofen – 05 décembre 2014

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Après les tentatives infructueuses (1) de trouver un accord avec la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X , menées sous le pontificat de Benoît XVI, Rome a voulu renouer – de façon informelle dans un premier temps (2) – les contacts avec les catholiques de Tradition en la personne de Mgr Fellay.

Le 23 septembre 2014, une première rencontre officielle – depuis l’élévation au Souverain Pontificat du Pape François – a eu lieu au Vatican entre Mgr Bernard Fellay, Supérieur Général de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X, et le cardinal Gerhard Müller, Préfet de la congrégation pour la Doctrine de la Foi.

Le 26 novembre 2014, une note interne de la Maison Générale informait les membres de la FSSPX de la tenue prochaine d’une « réunion de membres de la Fraternité avec le cardinal Brandmüller », Président émérite du Comité Pontifical des sciences historiques (3).

Cette rencontre a eu lieu le 5 décembre 2014 et a donné lieu à la communication suivante paru dans du 19 décembre.

Allemagne : Rencontre informelle avec le cardinal Brandmüller

Le 5 décembre 2014, le cardinal Walter Brandmüller, président émérite du Comité pontifical des sciences historiques, a rencontré Mgr Bernard Fellay, Supérieur général de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X accompagné de plusieurs prêtres. La réunion s’est tenue au Séminaire Herz Jesu de Zaitzkofen, en Bavière.

Cette rencontre avait lieu à la suite de la réunion du 23 septembre 2014 à Rome, où d’un commun accord il avait été décidé de poursuivre les entretiens doctrinaux « dans un cadre élargi et moins formel que celui des précédents entretiens. » Son thème portait sur le Concile et son autorité magistérielle.

Le but de ces échanges est de faire mieux connaître la Fraternité et les œuvres de la Tradition auprès des autorités de l’Eglise, tout en leur exposant les graves objections et les points de divergence qui demeurent en ce qui concerne le concile Vatican II et ses réformes. Dans cette perspective, deux autres réunions sont prévues dans les prochains mois, l’une au séminaire Saint-Curé d’Ars de Flavigny (France), l’autre au séminaire Saint-Thomas d’Aquin de Winona (USA).

Notes de LPL

(1) Lettre de Mgr Bernard Fellay au Pape Benoît XVI sur son refus de signer la Déclaration Doctrinale – 17 juin 2012
(2) Lire à ce sujet : Communiqué de la Maison Générale de la FSSPX – A propos d’une « rencontre » le 13 décembre 2013 entre le pape François et Mgr Fellay.
(3) Le cardinal Walter Brandmüller est né le 5 janvier 1929 à Ansbach, en Bavière. Il étudie à la Ludwig-Maximilians-Universität München, où il soutient une thèse de doctorat sur Das Wiedererstehen katholischer Gemeinden in den Fürstentümern Ansbach und Bayreuth [Le renouveau des communautés catholiques dans les principautés de Ansbach et Bayreuth] . Son habilitation à diriger des recherches traite du Concile de Pavie-Sienne (1423-24). Il est professeur au Collegium St Hieronymus de Dillingen an der Donau et à partir de 1971 il est professeur de l’histoire du christianisme à l’université d’Augsbourg. L’abbé Brandmüller est président du Comité pontifical des sciences historiques de 1998 à 2009. Benoît XVI ayant annoncé sa création cardinalice pour le 20 novembre 2010, il est consacré évêque la semaine précédente par le cardinal Raffaele Farina et est nommé archevêque titulaire de Caesare in Mauretania. Il est créé cardinal par Benoît XVI lors du consistoire du 20 novembre 2010. Il reçoit le titre de cardinal-diacre de S. Giuliano dei Fiamminghi.

fraternité sainte pie X