logos-lpl-separator-blc

Classement des instituts masculins dans l’Église

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

50 ans après sa fondation, la Providence permet à la Fraternité Saint-Pie X de figurer numériquement parmi les plus importantes congrégations de l’Église.

Le 1er novembre 1970, fête de la Toussaint, l’Église a officiellement reconnu et béni la fondation de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X. 50 ans plus tard, le 1er novembre 2020, cette œuvre imprégnée de l’esprit surnaturel qu’a su lui insuffler son fondateur Mgr Marcel Lefebvre demeure toujours fidèle à la Tradition catholique contre vents et marées conciliaires. La Providence lui permet de figurer aujourd’hui numériquement parmi les plus importantes congrégations de l’Église.

Classement des instituts masculins dans l’Église

Les chiffres sont ceux – sauf astérisque * – de l’Annuaire pontifical de l’année 2020 édité par la Librairie Editrice du Vatican.

  • Le nombre total de membres masculins est donné pour chaque institut dans le monde entier : prêtres, frères, séminaristes et novices.
  • Ne sont pris en compte que les instituts, réguliers et séculiers, de plus de 170 membres.
  • Après le nom d’usage courant suivent entre parenthèses les initiales du nom officiel de l’institut (généralement en latin).

Instituts majeurs (plus de 1500 membres)

Se trouvent parmi les instituts majeurs les jésuites, les salésien, les franciscains de diverses obédiences, les bénédictins, les dominicains, les carmes, les spiritains, les frères des écoles chrétiennes, etc.

Grands instituts (800 à 1500 membres)

La Fraternité Saint-Pie X figure parmi les grands instituts en étant le 39ème institut masculin selon l’ordre d’importance numérique, côtoyant ainsi les pères blancs, les marianistes, les assomptionistes, les montfortains, les salettins, les camilliens, etc.

Instituts de taille moyenne (500 à 800 membres)

Dans les instituts de taille moyenne figurent les servites, les maristes, les picpuciens, les trinitaires, les somasques, les mercédaires ou encore les oratoriens.

Instituts de petite taille (300 à 500 membres)

 Parmi les instituts de taille moindre se trouvent entre autres la Fraternité Saint-Pierre, les franciscains de l’Immaculée, les eudistes, les pères pilar, les paulins et les barnabites.

Instituts mineurs (170 à 300 membres)

On rencontre dans cette catégorie la Communauté Saint-Martin, l’Institut du Christ-Roi, les chartreux, les sulpiciens, les rosminiens, les Missions étrangères de Paris ainsi que les minimes.