logos-lpl-separator-blc

De feu et de combat ?

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Peut-on comparer Mgr Léonard et Mgr Lefebvre ? Président de Renaissance Catholique, monsieur Maugendre ose faire le rapprochement (site de Renaissance Catholique, article daté du 17 juin 2019), en célébrant « les paroles de feu et de combat » de l’archevêque émérite de Malines-Bruxelles dans son homélie de la messe de clôture du pèlerinage Notre-Dame de Chrétienté.

Le parallèle est plus que contestable : il est grotesque, et il en dit long sur l’état d’esprit désormais bien faussé, qui anime malheureusement les responsables de ce mouvement de laïcs. Comment en effet les propos tenus par Mgr Léonard pourraient-ils mériter de pareilles louanges, quand on sait que cet évêque, loin de dénoncer avec force les erreurs qui mettent aujourd’hui encore en péril la foi des fidèles, encourage au contraire à « s’inspirer » de ceux qui se sont faits les artisans de ces erreurs, Benoît XVI et Jean-Paul II, qualifié de « saint » ?

Ces deux Papes se sont faits les pourvoyeurs de l’œcuménisme et de la liberté religieuse : les présenter comme des modèles, dont il faudrait s’inspirer ne peut qu’aggraver une confusion déjà néfaste.

Le feu ne prend pas et dégage plutôt d’épaisses fumées. Et le combat apparaît bien dérisoire. Et Mgr Lefebvre avait une tout autre envergure que Mgr Léonard.

(Suite de l’analyse ici)

Source : Abbé Jean-Michel Gleize / La Porte Latine du 13 juin 2019