logos-lpl-separator-blc

Un appel à la prière lancé par M. l’abbé de Jorna

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Communiqué du Supérieur du District de France.

En 1960 Monseigneur Cristiani publiait son livre Présence de Satan dans le monde moderne. Il y tenait ces propos : « Un point nous paraît très sûr : Satan agit davantage dans certains pays que dans d’autres… son action va en croissant de la tentation à l’infestation et de l’infestation à la possession. Il doit donc y avoir des pays « possédés », des pays « infectés » et des pays simplement « tentés » par Satan… Le pays au sein duquel nous apercevons actuellement la présence de Satan… au degré de « possession collective » c’est la Chine populaire. Immense pays où, le mensonge d’une part, et le mépris de la vie humaine d’autre part, ces deux signes de la présence de Satan, exercent leurs ravages d’une manière violente et plus généralisée qu’ailleurs… On a souvent parlé du péril jaune. Ce péril est maintenant imminent. C’est très probablement de Chine que partira l’incendie qui un jour dévorera toute la terre ! ».

Après tout, il n’y a là rien de nouveau ajoutait-il : « La vision de l’histoire n’a rien de changé : Cité de Dieu contre Cité de Satan… il y a deux étendards : celui de Satan et celui de Jésus-Christ ». Il n’en reste pas moins que nous sommes atteints dans notre vie, aussi bien personnelle que familiale et sociale.

A l’heure où notre France, la fille aînée de l’Église, est manifestement touchée par une profonde infection des esprits pire que celles des corps, à l’heure où elle se prostitue à ces idoles de l’argent et de la santé, il est temps d’intensifier nos prières pour en demander le salut. L’heure n’est sûrement pas à l’isolement, à l’abattement, au découragement. Fils de France « nous nous glorifions dans l’espérance de la gloire des enfants de Dieu. Et non seulement dans cette espérance, mais nous nous glorifions encore dans les afflictions, sachant que l’affliction produit la patience ; la patience, l’épreuve et l’épreuve, l’espérance. Or cette espérance n’est pas trompeuse, parce que l’amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs ». (Rom. V, 2-5.)

Il est urgent de demander par nos prières le salut de notre très cher pays. A cette fin très précise, je vous invite donc à participer nombreux, à l’heure sainte, les premiers vendredis et à l’office du rosaire les premiers samedis, aux mois de septembre, octobre, novembre et décembre. Je vous convie tous à réciter chaque soir en famille, avec tous les prêtres du district, la prière à saint Michel, ce patron de notre France qu’ouït sainte Jeanne. Et, pourquoi pas, y ajouter le jeûne ces vendredis-là.

Puissions-nous, par cette dévotion, contribuer à cette conversion tant souhaitée de saint Pie X, notre Patron céleste : « Un jour viendra et nous espérons qu’il n’est pas très éloigné, où la France, comme Saul sur le chemin de Damas, sera enveloppée d’une lumière céleste et entendra une voix qui lui répétera : « Ma fille, pourquoi me persécutes-tu ?  » Et sur sa réponse : « Qui es-tu Seigneur ?  » la voix répliquera : « Lève-toi, lave-toi des souillures qui t’ont défigurée « . »

Abbé Benoît de Jorna, Supérieur du District de France.

Source : Communiqué du District de France, le 10 août 2021.

FSSPX Supérieur du District de France

L’abbé Benoît de Jorna est l’actuel supérieur du District de France de la Fraternité Saint Pie X. Il a été auparavant le directeur du Séminaire Saint Pie X d’Écône.
fraternité sainte pie X

Articles en relation