logos-lpl-separator-blc

Mgr Robert Zollitsch plaide pour les femmes diacres et le droit des divorcés remariés – 28 avril 2013

Partager sur print
Partager sur email


Mgr Robert Zollitsch, évêque catholique ou hérétique assumé ?

A l’occasion du synode diocésain, l’archevêque de Fribourg-en-Brisgau, Mgr Robert Zollitsch, qui est aussi le président de la conférence des évêques d’Allemagne, a invité 300 « experts catholiques » (100 femmes et 200 hommes) à réfléchir à l’avenir de l’Eglise allemande.

Parmi les sujets dabordés il pointe du doigt celui de la raréfaction des fidèles – et des ressources qui y sont attachées – , et du clergé à l’horizon 2020 [1] et déclare – comme seule solution – s’engager « à l’approfondissement du sacerdoce commun de tous les baptisés. » [2]

Il propose aussi, comme remède à la déchristianisation de l’Allemagne, l’accès des femmes au diaconat [3], leur permettant ainsi de baptiser, de prêcher et de célébrer les mariages puisque ceci « n’est n’est plus un tabou« .

Puis c’est au tour des homosexuels et des divorcés remariés de bénéficier de l’attention particulière de l’archevêque de Fribourg-en-Brisgau [4].

Il exige donc le droit des divorcés remariés à siéger dans les conseils paroissiaux. A ce sujet, Mgr Zollitsch indique : « Il est important à mes yeux que, sans porter atteinte à la sainteté du mariage, ces hommes et ces femmes soient pris en considération à l’intérieur de l’Église et se sentent respectés et chez eux ».

Il ne s’agit pas là de simples bribes journalistiques mal découpées. Ceux qui voudraient approfondir pourront se référer à l’intégralité de la lettre pastorale de l’archevêque dans laquelle on retrouve ces deux thèmes – parmi toutes les autres réformes – en faveur desquels il prêche avec une constance qui ne se dément pas.

Souvenons-nous en effet de l’article paru dans Fideliter n° 190 de juillet-août 2009 dans lequel on pouvait déjà lire :

Ces positions hérétiques, ne mâchons pas nos mots, n’ont pas empêché cet archévêque de bénéficier de l’appui officiel de Rome puisqu’il a été nommé le 5 janvier 2011 membre Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation [VIS du 05/01/2011] par le Pape Benoît XVI…

La Porte Latine

Sources : Stellungnahme von Erzbischof Dr. Robert Zollitsch/FC/VIS/LPL

Notes extraites de la déclaration de Mgr Robert Zollitsch à l’issue de l’Assemblée diocésaine en 2013

[1] Im Jahr 2020 werden wir nicht mehr nur weniger Katholiken und angesichts der Alterspyramide noch weniger Kirchensteuerzahler haben – und damit auch weniger Stellen.
[2]Ich werde mich einsetzen für eine weitere Vertiefung des gemeinsamen Priestertums aller Getauften
[3] Dazu gehört auch der Einsatz für neue kirchliche Dienste und Ämter, die auch Frauen offen stehen, wie etwa ein spezifisches Diakonenamt für Frauen.
[4] Und zugleich ist die Situation von homosexuell empfindenden Menschen anders als die von widerverheiratet Geschiedenen. Für die « Pastoral mit homosexuellen Frauen und Männern » haben wir vor zwei Jahren eine Arbeitshilfe veröffentlicht. Die darin formulierten Impulse in die Tat umzusetzen, steht aus meiner Sicht derzeit im Vordergrund.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
fraternité sainte pie X