logos-lpl-separator-blc

L’encens

Que signifie l’encens dans la liturgie ?

Au moment de la messe où le prêtre gravit les marches et baise la pierre de l’autel, il procède au rite de l’encensement. Les servants lui apportent la navette contenant l’encens, et l’encensoir dans lequel brûle déjà le charbon incandescent.

L’encens avait été prescrit par Dieu à Moïse en ces termes : « Prends des aromates : résine, ongle odorant, galbanum (…) tu en feras un parfum pour l’encensement (…) tu le regarderas comme une chose sacrée appartenant au Seigneur » (Exode 30, 34-37). Dans son Catéchisme de Persévérance (t. VII, p. 184) Mgr Gaume commente en substance : « Une des fonctions principales des prêtres de l’ancienne loi était de brûler de l’encens sur l’autel des parfums. Les païens, héritiers infidèles de la tradition primitive, conservèrent l’usage de l’encens dans leurs cérémonies. L’Église a su continuer un usage aussi sacré, d’autant plus facilement que le Sauveur Lui-même a montré que l’offrande de l’encens était propre à honorer en sa nature humaine la divinité. Les Mages accourus à Bethléem déposent l’encens aux pieds de l’Enfant-Dieu ; Jésus se plaint que le pharisien ait omis de lui parfumer la tête ; Il approuve et loue Marie, sœur de Lazare, de lui parfumer les pieds ».

L’encens signifie :

1°) le sacrifice puisqu’il est brûlé devant Dieu, au service et à la gloire de qui toute créature doit se consumer ;

2°) la sainteté et la vertu du Christ, qui se propage sur les fidèles et embaume tout l’Église ;

3°) la prière agréable qui monte vers Dieu car elle procède d’un cœur embrasé de Charité.

L’encens est d’abord adressé au Christ en lui-même pour l’honorer, par l’encensement de l’autel qui le représente ; ensuite en ses membres que sont les fidèles. Voilà pourquoi le servant vient encenser toutes les personnes présentes à la sainte messe.

L’encensement est lui-aussi un sacramental, c’est à dire un rite symbolique qui nous obtient la grâce de prier Dieu, de lui rendre honneur et gloire dans un commencement d’éternité.

Source : Apostol n°159

FSSPX

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
fraternité sainte pie X

Articles en relation