logos-lpl-separator-blc

Reportage du pèlerinage 2009 à Notre-Dame de Verdelais – Suite n° 2

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp


Dimanche 29 mars :
sermon de l’abbé Guillaum Gaud dans la basilique de Verdelais

A 17h, la basilique se remplit si bien qu’il manque des chaises. La Messe solennelle est célébrée par M. l’abbé Gaud assisté de messieurs les abbés Serres-Ponthieu et Guyon. Le service de messe est assuré par des garçons de tous nos mouvements de jeunesse.

La chorale est celle de Notre-Dame du Bon Conseil. M. l’abbé León accueille les pénitents au confessionnal. Une délégation des sœurs de St Macaire est présente. Celles de Bruges ont assuré la sacristie.

Environ 280 communions sont distribuées.

Merci au Seigneur pour ce beau pèlerinage. Espérons que les fruits intérieurs soient plus beaux encore !

Photos et textes pour LPL de l’abbé Gaud et associés…

Le sermon de l’abbé Guillaume GAUD

Mes bien chers frères,

C’est une très grande joie pour moi de pouvoir célébrer le Saint Sacrifice de la Messe dans ce si vénérable sanctuaire de Notre-Dame de Verdelais. Je la remercie de cette grâce.

Je voudrais vous féliciter de vous être déplacés si nombreux pour honorer notre Mère du Ciel. Je vous félicite, vous qui avez marché depuis hier matin en son honneur. Vous avez été attirés par notre Mère du ciel et la Puissance de son Cœur Immaculé. Les très nombreux ex-voto qui tapissent les murs de cette basilique en sont un témoignage saisissant. Une petite histoire que vous connaissez sûrement nous manifeste sa Puissance :

En 1849, éclate dans l’hôpital psychiatrique de Bordeaux une épidémie de choléra. 77 morts en quelques temps ! Les sœurs ne savent plus que faire. Elles font alors une neuvaine à Verdelais. Puis le 15 août une messe est célébrée ici-même à cette intention. Ce jour-là, 25 malades souffrent atrocement. Deux jours après, il n’y a que des convalescents, l’épidémie s’arrête !

La question que nous nous posons tous est la suivante : Pourquoi ?

Pourquoi le Cœur Immaculé de Marie est-il si puissant auprès de Dieu ?

Pourquoi tant d’ex-voto ? Pourquoi tant de sanctuaires en l’honneur de Notre-Dame ? Pourquoi la piété mariale est celle qui a le plus fleuri dans le monde entier ?

La réponse est dans l’Evangile.

Deux paroles de l’Evangile nous aident à comprendre la raison de sa Puissance.

Deux paroles qui se répondent comme en un écho.

– Une parole qui descend du Ciel et entre dans le Cœur Immaculé, la seconde en sortira. « Je vous salue pleine de grâce »

Ce qui est loué ici en Marie est donc la plénitude. Son âme est pleine. Du Seigneur. Toute vouée au Seigneur. Toute possédée par le seigneur. Dans toutes ses facultés. Pas de médiocrité en la Vierge. Pas de tiédeur. Pas de libéralisme. Pas de compromission. Mais plénitude et totalité.

La raison ? Son privilège de l’Immaculée Conception. C’est-à-dire l’exemption totale du péché. Un règne total de Dieu en son corps et en son âme. Qui aboutira à un don libre et total de Marie à Dieu : « Je ne connais pas d’homme ».

– De ce cœur si plein, jaillit cette deuxième parole, à Cana, lorsqu’ils n’ont plus de vin : « Faites tout ce qu’il vous dira »
Encore une fois totalité ! « Faites tout ! » De la totalité du don de Marie au Seigneur jaillit une autre totalité : celle de la confiance en son Divin Fils : « Faites tout ce qu’il vous dira » C’est une plénitude qui répond à une autre. La plénitude de la confiance répondant à la plénitude de la grâce. Voilà pourquoi elle est si puissante auprès de Dieu : sa confiance est totale car elle s’est livrée totalement.

Et nous ? Je m’adresse à vous, tous les jeunes qui êtes si nombreux ici ! Votre enthousiasme peut s’orienter vers cette plénitude. Livrez-vous en entier ! Non à demi ! Pas de compromission avec le mal ! Chacun selon sa vocation.

Mais n’ayez pas peur de vous livrer plus pleinement à Dieu ! Ouvrez votre cœur et écoutez pendant cette messe : est-ce que Dieu ne vous appelle pas à la vocation religieuse ou sacerdotale ? Vous êtes nombreux, il y en a forcément que Dieu a choisi parmi vous. Dites-vous : « Ce que tant d’autres ont fait avant moi, pourquoi ne le ferais-je pas ? » Peut-être que ça vous fait peur ?

Mais n’ayez pas peur ! Celui qui suit la voie de la plénitude est dans la voie de la Sainte Vierge, elle nous prend sous son manteau. Elle nous tient dans ses bras. Elle nous guide et nous soutient sur ce chemin.

Pendant la communion, tout à l’heure, vous vous donnerez, sans mesure, à Notre-Seigneur pour qu’il fasse de vous ce qu’il voudra.

Prions Notre Dame de Verdelais pour que ce pèlerinage ne soit pas seulement une date très ponctuelle de notre vie mais qu’il soit un vrai départ vers un don de soi plein et entier.

Amen !

Bruges

19, avenue Charles De Gaulle 33520 Bruges

fraternité sainte pie X