Les Prières usuelles du Chrétien

Trinité, Cathédrale de Cologne

Le Notre Père (ou “Oraison Dominicale”)

Notre Père, qui êtes aux cieux,
Que votre nom soit sanc­ti­fié, que votre règne arrive,
Que votre volon­té soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-​nous aujourd’hui notre pain de chaque jour.
Pardonnez-​nous nos offenses comme nous par­don­nons à ceux qui nous ont offen­sés.
Et ne nous lais­sez pas suc­com­ber à la ten­ta­tion.
Mais délivrez-​nous du mal.
Ainsi soit-​il.

Pater nos­ter, qui es in cælis :
Sanctificétur nomen tuum ;
Advéniat regnum tuum ;
Fiat volún­tas tua, sicut in cælo, et in ter­ra.
Panem nos­trum quo­ti­dia­num da nobis hódie ;
Et dimítte nobis débi­ta nos­tra, sicut et nos dimít­ti­mus debitó­ri­bus nos­tris ;
Et ne nos indú­cas in ten­ta­tió­nem.
Sed líbe­ra nos a malo.
Amen.

Le Je vous salue, Marie (ou “Salutation Angélique”)

Je vous salue, Marie, pleine de grâce,
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.
Ainsi soit-​il.

Ave Maria, gra­tia ple­na,
Dominus tecum,

bene­dic­ta tu in mulie­ri­bus,
et bene­dic­tus fruc­tus ven­tris tui Jesus.
Sancta Maria mater Dei,
ora pro nobis pec­ca­to­ri­bus,
nunc, et in hora mor­tis nos­træ.
Amen.

Le Je Crois en Dieu (ou “Symbole des Apôtres”)

(A la messe, on récite un autre sym­bole que celui-​ci, le sym­bole de Nicée-​Constantinople. Voyez votre mis­sel.)

Je crois en Dieu, le Père tout-​puissant, Créateur du ciel et de la terre.
Et en Jésus-​Christ, son Fils unique, notre Seigneur,
Qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie,
A souf­fert sous Ponce Pilate, a été cru­ci­fié, est mort et a été ense­ve­li,
Est des­cen­du aux enfers, le troi­sième jour est res­sus­ci­té des morts,
Est mon­té aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-​puissant,
D’où il vien­dra juger les vivants et les morts.
Je crois au Saint Esprit,
À la sainte Eglise Catholique, à la com­mu­nion des Saints,
À la rémis­sion de péchés,
À la résur­rec­tion de la chair,
À la vie éter­nelle.
Ainsi soit-​il.

Credo in Deum, Patrem omni­po­ten­tem, Creatorem cæli et terræ.
Et in Iesum Christum, Filium eius uni­cum, Dominum nos­trum :
Qui concep­tus est de Spiritu Sancto, natus ex Maria Virgine,
Passus sub Pontio Pilato, cru­ci­fixus, mor­tuus, et sepul­tus,
Descendit ad infe­ros, ter­tia die resur­rexit a mor­tuis,
Ascendit ad cae­los, sedet ad dex­te­ram Dei Patris omni­po­ten­tis,
Inde ven­tu­rus est iudi­care vivos et mor­tuos.
Credo in Spiritum Sanctum,
Sanctam Ecclesiam catho­li­cam, sanc­to­rum com­mu­nio­nem,
Remissionem pec­ca­to­rum,
Carnis resur­rec­tio­nem,
Vitam aeter­nam.
Amen.

Le Gloire au Père (ou Gloria Patri)

Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-​Esprit.
Comme il était au com­men­ce­ment, main­te­nant et tou­jours, et dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-​il.

Gloria Patri, et Filio, et Spiritui Sancto.
Sicut erat in prin­ci­pio, et nunc et sem­per, et in sae­cu­la sae­cu­lo­rum.
Amen.

Les trois actes

Acte de Foi

Mon Dieu, je crois fer­me­ment toutes les véri­tés que vous avez révé­lées, et que vous nous ensei­gnez par votre Église, parce que vous ne pou­vez ni vous trom­per, ni nous tromper.

Acte d’Espérance

Mon Dieu, j’es­père, avec une ferme confiance, que vous me don­ne­rez, par les mérites de Jésus-​Christ, votre grâce en ce monde, et si j’ob­serve vos com­man­de­ments, le bon­heur éter­nel dans l’autre, parce que vous l’a­vez pro­mis, et que vous êtes fidèle dans vos promesses.

Acte de Charité

Mon Dieu, je vous aime de tout mon cœur, et par-​dessus toutes choses, parce que vous êtes infi­ni­ment bon et infi­ni­ment aimable, et j’aime mon pro­chain comme moi-​même pour l’a­mour de vous.

L’acte de contrition

Mon Dieu, j’ai un très grand regret de vous avoir offen­sé, parce que vous êtes infi­ni­ment bon, infi­ni­ment aimable, et que le péché vous déplaît ; je prends la ferme réso­lu­tion, avec le secours de votre sainte grâce, de ne plus vous offen­ser, et de faire pénitence.

Prière avant les repas (ou “Benedicite”)

Bénissez-​nous, Seigneur, nous et la nour­ri­ture que nous allons prendre et faîtes-​nous la grâce d’en bien user pour votre gloire et pour notre salut. Ainsi soit-il.

Prière après les repas (les grâces)

Nous vous ren­dons grâce pour tous vos bien­faits, ô Dieu tout-​puissant, qui vivez et régnez dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

℣. Bénissons le Seigneur !
℟. Nous ren­dons grâces à Dieu !

Et que par la misé­ri­corde de Dieu, les âmes des fidèles tré­pas­sés reposent en paix.
Ainsi soit-​il.

L’Angelus

Les ver­si­cules (℣) sont pro­non­cés par l’of­fi­ciant. Les répons (℟) consti­tuent la réponse des fidèles.

Pendant le temps pas­cal (de Pâques jus­qu’à la Fête de la Trinité exclue), on rem­place l’Angelus par le Regina Cœli.

℣. L’ange du Seigneur appor­ta l’an­nonce à Marie,
. Et elle a conçu du Saint-Esprit.

Je vous salue Marie,

℣. Voici la Servante du Seigneur,
. Qu’il me soit fait selon votre parole.

Je vous salue Marie,

℣. Et le Verbe s’est fait chair,
. Et il a habi­té par­mi nous.

Je vous salue Marie,

℣. Priez pour nous, sainte Mère de Dieu,
. Afin que nous soyons ren­dus dignes des pro­messes du Notre-​Seigneur Jésus-Christ.

Prions.
Que votre grâce, Seigneur notre Père, se répande en nos cœurs : par le mes­sage de l’Ange vous nous avez fait connaître l’Incarnation de votre Fils bien aimé, conduisez-​nous par sa pas­sion et par sa croix jus­qu’à la gloire de la résur­rec­tion.
Par Jésus-​Christ, Notre Seigneur. 
 Amen

℣. Angelus Domini nun­tia­vit Mariæ,
℟. Et conce­pit de Spiritu Sancto.

Ave Maria, .…

℣. Ecce Ancilla Domini.
℟. Fiat mihi secun­dum Verbum tuum.

Ave Maria,

℣. Et Verbum caro fac­tum est.
℟. Et habi­ta­vit in nobis.

Ave Maria,

℣. Ora pro nobis, Sancta Dei Genetrix.
℟. Ut digni effi­cia­mur pro­mis­sio­ni­bus Christi.

Oremus.
Gratiam tuam quæ­su­mus, Domine, men­ti­bus nos­tris infunde ; ut qui, ange­lo nun­tiante, Christi Filii tui Incarnationem cogno­vi­mus, per pas­sio­nem eius et cru­cem, ad resur­rec­tio­nis glo­riam per­du­ca­mur.
Per eun­dem Christum Dominum nostrum.

℟. Amen.