Que ferions-nous sans prêtres ?

Nous avons besoin de prêtres. Ils sont la colonne vertébrale de l’Église.
Quatrième article de la série sur les vocations sacerdotales.

Une Église sans prêtres, est-ce concevable ? Nous avons besoin de prêtres, de prêtres saints, ils constituent la colonne vertébrale de l’Église.

Priez donc pour les jeunes candidats à la prêtrise, afin qu’ils comprennent vraiment ce que signifie leur vocation et que, malgré les difficultés, les épreuves, les obstacles, ils se dirigent vers l’autel, vers l’autel du sacrifice qu’ils offriront et auquel ils s’uniront toute leur vie, devant lequel ils feront le vœu à Notre-Seigneur de Lui rester unis pour toute leur vie, pour donner véritablement aux fidèles le Corps et le Sang de Jésus.

C’est la plus belle chose qu’un prêtre puisse faire !

Le prêtre est créé pour offrir le saint sacrifice de la messe et donner aux fidèles Jésus, l’agneau immolé, qui s’est offert pour notre rédemption.

Que peut donner le prêtre de plus beau, de plus saint, de plus sublime, de plus divin que la très sainte Eucharistie ?

Mgr Lefebvre, Pèlerinage de Rome, le 26 mai 1975.

Source : fsspx.ch

Fondateur de la FSSPX

Mgr Marcel Lefebvre (1905-1991) a occupé des postes majeurs dans l’Église en tant que Délégué apostolique pour l’Afrique francophone puis Supérieur général de la Congrégation du Saint-Esprit. Défenseur de la Tradition catholique lors du concile Vatican II, il fonde en 1970 la Fraternité Saint-Pie X et le séminaire d’Écône. Il sacre pour la Fraternité quatre évêques en 1988 avant de rendre son âme à Dieu trois ans plus tard. Voir sa biographie.